#populisme de #gauche, une idée à jeter aux orties?

Commencer un examen de la revendication d’un populisme de gauche par une interview de Roubaud-Quashie peut logiquement renvoyer l’idée que mon opinion est définitivement faite sur l’idée. Cette idée serait un leurre trompeur et faux, qui nous égarerait dans la guerre des idées.

800px-Orties_-_Loire_et_Cher
By Dinkum – Own work, CC0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=21876338

Que de cette notion, il ne faille pas se revendiquer, on peut aisément le comprendre. Elle gomme aisément certains principes cardinaux, dans une valse « eux contre nous » que d’autres, plus dangereux, dansent également.

En revanche, son succès auprès d’une population lasse et désabusée, mentie et trahie, interpelle. Que sont nos principes cardinaux, quand ils ont été autant et si souvent, foulés aux pieds? Et si pour notre part nous n’avons pas trahi, pour quoi pouvons-nous apparaître avec nos idées et nos mots qui ne font plus vibrer personne? Nos mots qui sont le monopole médiatique de ceux qui nous ont volé dans l’espace public l’idée-même de politique ? Mots pour naïfs, mots pour trompés ou mots des menteurs, nous qui en sommes les vecteurs, pour quoi passons-nous?

Ce détour par les arcanes du populisme n’est sans doute pas un chemin pavé d’or, mais n’est-ce pas aussi, simplement, un petit pas de côté salutaire nous invitant à réfléchir à la manière dont nous portons nos revendications?

Publicités

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s