Laïcité :  une notion évolutive aujourd’hui instrumentalisée par ses ennemis d’hier

Une réaction à un article de synthèse sur les débats autour de la laïcité : Régis Meyran, « Laïcité, le conflit des modèles », Sciences humaines, mai 2015, n° 270 (pic : p. 26).

La laïcité a été forgée pour poursuivre la sécularisation de l’État et s’affranchir du catholicisme. Désormais la notion est brandie par certains non plus pour garantir la neutralité de l’État mais celle de la société et de la sphère publique, au détriment d’une minorité (8 % de la population selon Meyran), musulmane, et essentiellement maghrébine.

Comment ne pas voir dans ses « nouvelles » revendications de laïcité la volonté de prolonger les instruments de domination à l’encontre de cette population déjà victime de multiples discriminations ?

Publicités

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s